La Sophrologie est votre alliée contre le stress

La sophrologie est une méthode thérapeutique psychocorporelle permettant de rétablir l’équilibre entre le corps et l’esprit. C’est une méthode unique au monde.

Elle permet de lutter contre le stress au moyen d’exercices quotidiens adaptés.

Avec des entraînements réguliers, elle assure un redéploiement existentiel de l’être humain.

Pour en savoir plus sur le stress…

Mes spécialisations en sophrologie : stress

POURQUOI DOCTEUR ?

Respirer pour se calmer : des neurones en cause

Des chercheurs ont identifié le réseau de neurones impliqués dans le sentiment de calme induit par la respiration profonde.

Ambre Amias – Publié le 02.04.2017 à 13h58

Pour se calmer, l’être humain agité a instinctivement le même réflexe : respirer un grand coup. En fait, cette préconisation ancestrale repose bel et bien sur une base  scientifique. Une équipe de chercheurs vient ainsi de fournir l’explication neurologique à l’origine de l’effet apaisant du profond soupir.

Publiée dans la revue Science, l’étude met en évidence le circuit de neurones impliqués dans la connexion entre la respiration et le sentiment de calme (Stanford University School of Medicine : « How breathing controls brain’s arousal state » – March 30th, 2017) [ajouté et souligné par nous]. Les chercheurs montrent ainsi que le fait d’inspirer et d’expirer profondément stimule un sous-ensemble de neurones, qui transmettent à leur tour des signaux à une région cérébrale responsable du stress et de l’attention, dont elle inhibe l’activité – d’où le sentiment « zen » qui émerge.

Deux gènes

Les auteurs, de l’université de Stanford, se sont également penchés sur l’expression de ces neurones et ont isolé deux protéines impliquées dans la transmission de ces signaux. Ces protéines seraient contrôlées par deux gènes différents, potentielles cibles pour des traitements thérapeutiques, expliquent-ils.

Mais même en l’absence de médicament, ces travaux démontrent, preuves scientifiques à l’appui, qu’il est possible d’agir au niveau cérébral pour réduire son niveau de stress, en respirant, tout simplement.

Des travaux confirmés par la littérature : récemment, une équipe de chercheurs a ainsi montré que la méditation agit structurellement sur le cerveau et réduit un marqueur biologique de l’inflammation, l’interleukine-6.

LE FIGARO – MADAME 

La sophrologie pour lutter contre le stress

La Rédaction | Le 11 avril 2015

La sophrologie est préconisée pour faire chuter le stress et les angoisses qui provoquent pertes de sommeil et de nombreux troubles associés.

 À condition que l’on adhère pleinement à ses principes basés sur des exercices de respiration et des techniques de visualisation corporelle menant à la semi-conscience, la sophrologie n’a pas son pareil pour débusquer les causes du stress et de l’anxiété. En agissant sur eux, on règle du même coup bon nombre de troubles qui y sont associés.

Respiration et visualisation pour s’apaiser

La sophrologie, dont les grands principes ont été édifiés dans les années 1960 par un psychiatre colombien, le Dr Alfonso Caceydo, est une médecine douce visant à atteindre l’harmonie entre le corps et l’esprit. Elle a notamment fait ses preuves pour apprendre à mieux gérer stress et anxiété. C’est d’ailleurs dans ce domaine que ses résultats sont les plus probants. Grâce aux recommandations du sophrologue, qui aide à visualiser son schéma corporel, on développe des pensées positives, et on améliore sa respiration via des exercices d’inspiration et d’expiration plus ou moins longs. Par la seule voix du sophrologue et sans aucun contact physique, celui-ci apprend également au sujet à visualiser les différentes parties du corps pour amener à la détente et au lâcher-prise.

Des techniques à apprendre et à faire en solo

Au fil des séances, la sophrologie apprend à réguler le système nerveux. Avec un peu de pratique, on peut tout à fait combattre le stress grâce à cette médecine douce en faisant siennes quelques techniques dès que l’on sent la crise d’anxiété pointer. La plupart du temps, il s’agit d’imaginer que l’on saisit l’angoisse et qu’on la rejette hors de soi à la foi par la force de l’esprit et une respiration adaptée et toute en sérénité. On acquiert ainsi la capacité d’évacuer stress et angoisse en inspirant fortement, en fermant les yeux, en contractant le corps avec les mains derrière la tête, puis en expirant pour matérialiser le rejet de l’anxiété. Une méthode très utile au quotidien pour gérer ses émotions, notamment si l’on doit prendre la parole en public, si l’on a peur de l’avion, en cas de réunion importante…
Et parvenir à gérer soi-même ses angoisses, c’est aussi tenter de se débarrasser des troubles du sommeil, de la fatigue et des soucis gastriques qui vont généralement avec.

La sophrologie fait ses preuves en entreprise, à l’hôpital, à l’école, sur les terrains de sport

La sophrologie offre mille et une manières de gérer son stress. Ceci est d’autant plus important qu’il est à l’origine d’un nombre incalculable de troubles qui empoisonnent le quotidien, à commencer par celui des enfants soumis eux aussi aux angoisses et à certaines phobies dès leur plus jeune âge, en particulier à l’école. Cette médecine douce libère certains blocages en milieu scolaire. Les parents sont également malmenés dans le monde de l’entreprise, univers anxiogène s’il en est. Certaines sociétés n’hésitent d’ailleurs plus à faire entrer la sophrologie dans leurs murs pour améliorer le bien-être de leurs salariés. Dans le business comme dans le sport, gérer son stress via la sophrologie, c’est améliorer les performances et les résultats. Essentiel !
Le monde de la santé n’est pas en reste puisque l’hôpital admet aujourd’hui la sophrologie comme une pratique permettant d’apaiser les patients soumis aux angoisses d’une opération chirurgicale ou d’un traitement lourd.

MES SPECIALISATIONS