La Sophrologie vous aide à retrouver un sommeil réparateur

De nombreuses personnes souffrent de troubles du sommeil allant jusqu’à l’insomnie, en raison du stress quotidien.

Dans cet état répétitif, l’équilibre et la santé peuvent être altérés. En effet, des répercussions négatives s’accumulent sur le corps : grande fatigue, problème de concentration ou de mémoire, voire dépression.

Pour être en bonne santé, il est primordial d’avoir une hygiène de vie saine et, notamment, de respecter quotidiennement les cycles de sommeil. C’est ce dont votre corps a besoin.

La Sophrologie peut vous aider à gérer les troubles du sommeil en pratiquant des exercices de respiration, de relaxation dynamique et de visualisation, afin d’obtenir une détente rapide favorable au sommeil.

Les raisons de ces troubles étant variées, les protocoles sophrologiques sont personnalisés et adaptés à chaque situation.

Mes spécialisations en sophrologie : sommeil

LANOUVELLEREPUBLIQUE.FR

 Mariella Esvant –  19/03/2016  05:38

Le sommeil, ça se soigne !

Pour retrouver un sommeil paisible, il suffit parfois de retrouver une bonne hygiène de vie… de préférence loin des écrans.

 Les troubles du sommeil, le mal du siècle ? Il y a des signes qui ne trompent pas : au CHU de Tours, il faut patienter en moyenne un an et demi pour obtenir une consultation dans ce domaine. Selon l’Institut national du sommeil (INS), qui célèbre aujourd’hui une journée dédiée, près d’un tiers des Français déclare souffrir d’au moins un trouble du sommeil. « Les troubles du sommeil se sont accentués avec l’évolution de notre mode de vie », explique le Dr Nadège Limousin, neurologue et spécialiste du sommeil au CHU.

Déconnecter pour mieux dormir

Travail posté, manque d’activité physique, problème de surpoids, rythme des journées et de cycles du sommeil irréguliers, omniprésence des écrans… « Il existe de véritables pathologies du sommeil, mais pour la plupart des personnes que je vois, les problèmes viennent de là : avant de venir en consultation, mieux vaut faire le tour de tous ces facteurs, et voir si on peut les corriger. »

Pour cette spécialiste du sommeil, pas besoin d’ouvrir un manuel de médecine pour retrouver le chemin du sommeil : changer son matelas, manger plus léger le soir, se dépenser un peu physiquement « de préférence avant 20 h », retrouver un cycle de sommeil régulier ou encore s’exposer à la lumière le matin suffisent parfois à retrouver les bras de Morphée.

Ainsi, « l’une des choses que l’on oublie de plus en plus, c’est de s’accorder du temps pour se détendre avant de s’endormir », ajoute Nadège Limousin. Lire, écouter de la musique… En tout cas, couper les écrans au moins une demi-heure, voire plus selon les personnes, avant d’aller se coucher. « Les écrans diffusent de la lumière bleue : elle influe sur le système circadien, qui régule le cycle veille-sommeil, et lui donne «  l’ordre  » de rester éveillé », explique Nadège Limousin, qui donnait une conférence sur le sujet hier après-midi au CHU.
« Les nouvelles technologies ont un effet stimulant et addictif », ajoute l’Institut national du sommeil, qui en a fait son cheval de bataille. Les dernières études montrent les effets dans la tranche d’âge la plus « connectée » : en 25 ans, les adolescents ont perdu 50 minutes de sommeil par nuit, et un étudiant sur cinq dort moins de 6 heures par nuit. Mais il n’y a pas qu’eux : à tout âge, quatre personnes sur dix utilisent leur ordinateur, tablette ou smartphone au lit… « Résultat : par une sorte d’effet de garde, on est constamment en alerte, on s’endort plus tard et l’on ne dort que d’un œil. » Alors, pour fermer le deuxième, une seule solution… La déconnexion !

A savoir

La sophrologie pour lâcher prise

(…) D’une voix posée, presque monocorde, Béatrice Bruyère, sophrologue, guide la dizaine de personnes venue assister à l’atelier organisé pour la Journée du sommeil au CHU de Tours. En quelques minutes, les bruits du dehors s’effacent, on écoute son cœur battre, on sent ses paupières posées sur les yeux, le ventre se gonfle et se dégonfle, le corps est lourd, très lourd… Le sommeil est proche. « La sophrologie, c’est un ensemble d’exercices de respiration, de relaxation dynamique et de visualisation à portée de tous, à appliquer dans son quotidien pour tendre vers une détente mentale, physique et émotionnelle », explique Béatrice Bruyère. Et pourquoi pas, jusqu’à son oreiller…

MES SPECIALISATIONS